CANDIDATURE EN LIGNE PLUS D'INFORMATIONS

L’ISE vous forme aux métiers de demain en environnement

By 18 juin 2021 No Comments

Fondé en 1993, l’Institut Supérieur de l’Environnement (ISE) basé à Versailles est la première école de management de l’environnement et du développement durable. Grâce à la qualité de ses enseignements et sa pédagogie active, basée sur de longues périodes d’immersion en entreprise, l’ISE s’est imposée au fil du temps comme l’école de référence en matière d’environnement. Les étudiants diplômés de l’ISE, sur des cursus allant de Bac+3 à Bac+5, se forment à des métiers de l’environnement très divers et très prisés par les entreprises privées et les structures publiques. Zoom sur ces métiers d’avenir !

Des cursus de Bac +2 à Bac +5 pour travailler dans l’environnement

L’ISE propose des formations diplômantes reconnues par l’État, et donnant droit à des crédits ECTS, et de niveau Bac +2 à Bac +5.

Les formations dispensées sont :

  • Le bachelor en environnement de niveau Bac +3
  • Le BTSA Gestion et Protection de la Nature Bac +2

Et 3 mastères Bac +5 différents :

  • Mastère Manager Santé, Sécurité et Environnement
  • Mastère en Management Ingénierie et Droit de l’environnement réalisable sur 12 ou 24 mois
  • Cursus grande école Mastère Mangement Ingénierie et Droit de l’Environnement

Un fort potentiel de croissance pour la filière environnement

Beaucoup de jeunes bacheliers se destinent à travailler dans l’environnement. Ce secteur attire également des salariés en reconversion professionnelle, désireux d’exercer un métier qui fait sens. Portée par le développement des énergies renouvelables, la gestion des déchets, mais aussi l’ambition d’obtenir des certifications environnementales de nombreuses entreprises, la filière environnement est en plein essor. La prise de conscience de l’urgence climatique et de la nécessité de faire émerger une société plus écoresponsable a favorisé la création d’emplois dans le domaine. En France en 2017, selon l’Insee, les éco-activités représentaient déjà 465 000 emplois à temps plein. Une proportion toujours en hausse, notamment par rapport à l’objectif fixé de 40 % d’énergies renouvelables dans la production d’électricité d’ici 2040. Selon l’Ademe, cet objectif pourrait générer la création de 825 000 emplois d’ici 2050.

 

Quels métiers de l’environnement exercer après l’ISE ?

En visant une filière porteuse comme l’environnement, les étudiants de l’ISE s’assurent une insertion professionnelle facilitée, d’autant plus que les formations de l’ISE bénéficient d’une solide réputation auprès des employeurs potentiels. Les débouchés après une formation à l’ISE sont nombreux sur le marché du travail. Les différents cursus de l’ISE préparent les étudiants à exercer des métiers de l’environnement très différents au sein de collectivités locales, de sociétés privées ou encore d’associations. Ces professions exigent des compétences à la fois techniques, juridiques et managériales.

Management environnemental : des métiers stratégiques

Face à l’urgence climatique, les entreprises comme les institutions publiques sont soumises à des réglementations environnementales de plus en plus strictes et complexes. Ces enjeux environnementaux ne peuvent plus être ignorés et beaucoup de ces structures recherchent des spécialistes de l’environnement pour garantir la conformité de leur activité aux obligations environnementales en vigueur et gérer la mise œuvre des processus nécessaires en interne.

Responsable environnement, responsable Qualité-Sécurité-Environnement, Responsable développement durable : ces métiers de l’environnement stratégiques exigent aujourd’hui des connaissances techniques pointues, mais aussi des compétences managériales, pour être en capacité de fédérer et mobiliser une équipe autour d’un objectif environnemental. Ces professionnels de l’environnement occupent un rôle stratégique, car ils ont pour mission le pilotage de la politique environnementale de l’entité.

Droit de l’environnement : des compétences recherchées

Parmi les écoles de l’environnement, l’ISE se démarque par la qualité de ses enseignements en droit et ingénierie de l’environnement. Or, le volet juridique est souvent le plus difficile à gérer pour les entreprises. Les formations de l’ISE préparent ainsi à exercer comme juriste de l’environnement ou encore consultant en réglementation environnementale, postes très prisés des recruteurs sur le marché du travail.

RSE, QSE : des compétences prisées sur le marché du travail

La démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) engagée au sein d’une structure ou encore toutes les actions à mener liées à la Qualité-Sécurité-Environnement exigent de recourir à des compétences spécifiques. L’entreprise peut choisir d’embaucher en interne un chargé RSE ou QSE ou encore de solliciter un consultant QSE indépendant.

Protection de l’environnement : des métiers à la fois techniques et pédagogiques

Le secteur de l’environnement englobe également des métiers induisant des compétences très techniques, avec des missions sur le terrain visant à la préservation de l’environnement (technicien gestion des espaces naturels, technicien eau et forêts), mais aussi des professions visant à communiquer et sensibiliser le public et les professionnels aux problématiques environnementales (animateur nature…).

Déchets, eau… : des métiers de gestion et optimisation des ressources

Une autre catégorie des métiers de l’environnement concerne la gestion des ressources et des énergies. Des professionnels de l’environnement travaillent à la mise en place du tri des déchets, à l’amélioration de leur recyclage et de leur valorisation, au développement des énergies renouvelables ou encore à l’économie circulaire. Toutes ces missions s’inscrivent dans une démarche globale de développement durable.