L'alternance dans la Transition Ecologique et l'Environnement

Nos différents Mastère ainsi que le Bachelor 3 Chargé d’affaires en environnement peuvent être réalisés en alternance via un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Vous souhaitez recruter un étudiant en alternance dans votre entreprise ? Nous pouvons définir vos besoins ainsi que les fiches de poste, collecter vos offres d’alternance et enfin les communiquer aux étudiants en recherche d’alternance.

Vous pouvez contacter le service des relations entreprises sur l’adresse mail suivante ou nous transmettre votre offre de recrutement :

Déposez votre offre d’alternance

zoom sur l'alternance dans le secteur de l'environnement

Accompagnement dans la recherche d’alternance

Une fois admis, l’ISE vous accompagne en 5 étapes clés :

1. Valoriser votre profil pour postuler

Un véritable coaching de l’ISE pour un CV efficace et une présentation soignée

2. Accéder à des offres

L’ISE vous met en lien avec des structures d’accueil et vous diffuse des offres d’alternance

3. Décrocher une alternance

L’ISE valide l’adéquation entre le type de missions proposées et le programme pédagogique

4. Constituer le contrat d’alternance

L’ISE se charge de l’aspect administratif lié à votre contrat d’alternance (contrat de professionnalisation et d’apprentissage possibles)

5. Signer le contrat

Une interrogation, une question ? Jusqu’à cette étape décisive, l’ISE vous épaule !

Voici des exemples de missions en contrat d’alternance réalisés par nos étudiants :

Gestion des déchets

  • Gestion des déchets chimiques d’un site industriel
  • Réduction des déchets solvants d’un site Seveso
  • Dimensionnement d’une plateforme de tri

Management environnemental

  • Elaboration d’un dossier ICPE
  • Participation à la démarche de certification ISO 9001 ou ISO 14001
  • Evaluation environnementale d’un site et d’un territoire

Qualité Sécurité Environnement

  • Déploiement d’une politique HSE d’un site industriel
  • Elaboration du document unique d’une entreprise
  • Déploiement du plan de maîtrise SST
  • Evaluation du risque chimique dans une installation Seveso

Energies renouvelables et économie d’énergie

  • La gestion de projets photovoltaïques et éoliens
  • Réalisation d’audits énergétiques qualifiés
  • Déploiement de la certification ISE 50001

Ecoconstruction

  • Analyse des aspects environnementaux des chantiers
  • Diagnostic environnemental d’un bâtiment
  • Déploiement des certifications HQE et BREEAM

Développement Durable

  • Plan d’action bilan carbone
  • Participation à la mise en place d’une démarche de RSE
  • Réduction des empreintes carbones des chantiers

Finance Durable

  • Elaboration de reportings extra-financiers sur les portefeuilles d’investissement
  • Réaliser des analyses ESG et impact des sociétés cotées en bourse
  • Créer et maintenir une base de notation d’émetteur à partir de critères ESG

Economie Sociale et Solidaire

  • Animation d’une communauté d’initiatives citoyennes
  • Soutenir des personnes en insertion par l’activité économique
  • Appui au responsable de la collecte de fonds au sein d’une associations

Rythme d’alternance

Le rythme d’alternance est de 1 semaine à l’école et 2 & 3 semaines en structure d’accueil pour toutes les formations (excepté le Mastère 1 et 2 Manager Santé, Sécurité et Environnement à Lyon) aussi bien en contrat d’apprentissage qu’en contrat de professionnalisation.

Le Contrat d’apprentissage

Public concerné

Jeunes de 16 à 29 ans révolus – travailleurs handicapés – porteurs de projet de création ou reprise d’entreprise, à condition que le projet nécessite d’être titulaire d’un diplôme ou d’un titre particulier.

Contrat

  • Contrat de travail de type particulier qui peut être conclu sous 2 formes :
  • CDD de 12 à 36 mois (6 mois sous conditions de compétences)
    Période d’apprentissage égale au cycle de formation pour un salarié en CDI

Rémunération

  • De 18 à 20 ans : 1ère année 43% du SMIC / 2ème année 51% / 3ème année 67%
  • De 21 à 25 ans : 1ère année 53% du SMIC / 2ème année 61% / 3ème année 78%
  • 26 ans et + : 100% du SMIC

La rémunération de l’apprenti peut être supérieure en fonction des accords applicables par l’entreprise : convention collective, accord de groupe ou d’entreprise.

Statut

L’apprenti bénéficie de l’ensemble des dispositions applicables aux autres salariés de l’entreprise : protection sociale, durée du travail, cotisations retraite, congés payés…

Financement de la formation

Les contrats d’apprentissage conclus à partir du 1er janvier 2019 sont financés sur la base d’un coût contrat forfaitaire (fixation des “coûts contrats” par diplôme et titre).

A compter du 1er janvier 2020, les Opérateurs de compétences (OPCO) assureront le financement des contrats d’apprentissage sur la base d’un coût forfaitaire. Au-delà de ce versement, l’OF/CFA peut émettre des factures complémentaires.

 

Le Contrat de Professionnalisation 

Public concerné

Jeunes de 16 à 25 ans révolus et demandeurs d’emploi de plus de 26 ans. Les alternants étrangers doivent détenir une autorisation de travail en France.

Contrat

Contrat à durée déterminée conclu pour une durée de 10 à 12 mois, ou 24 mois si prévu par un accord de branche. Ou contrat à durée indéterminée dont l’action de professionnalisation est d’une durée de 10 à 12 mois.

Rémunération

  • Pour les moins de 21 ans : 65% du SMIC
  • De 21 à 25 ans : 80% du SMIC
  • Pour les plus de 26 ans : 100% du SMIC

SMIC horaire brut au 1er janvier 2020 : 10,15 €
SMIC mensuel brut pour 151,67 heures au 1er janvier 2020 : 1 539,42 €

Statut

L’alternant a le statut de salarié et à ce titre, bénéficie de l’ensemble des dispositions applicables aux salariés. Le temps passé à l’école est compris dans le temps hebdomadaire de travail.

Financement de la formation

Les frais de scolarité de l’école sont généralement pris en charge par l’entreprise d’accueil et/ou l’OPCO (en fonction du contrat).

Quels sont les avantages à faire une formation dans le domaine de la transition écologique en alternance ?

Passionné d’environnement, vous souhaitez vous orienter ou vous réorienter pour travailler dans le domaine de l’environnement ? Que ce soit une licence après le bac ou un mastère, la formation en alternance comporte de nombreux avantages à la fois pédagogiques et financiers.

Se forger une solide expérience du terrain

En France, le secteur de l’environnement s’est imposé en quelques années comme l’un des domaines d’activité les plus pourvoyeurs d’emplois. Près de 54 % des offres d’emploi publiées dans l’environnement sont émises par de grands groupes, selon l’étude « Le recrutement dans les emplois verts » publiée par Pexe/Emploi-environnement/Ademe.

L’émergence de la RSE (Responsabilité sociétale pour les entreprises) incite de nombreuses sociétés privées, mais aussi des structures publiques, à mettre en place des actions en interne en faveur de l’environnement et du développement durable. Des chantiers sont à mener pour améliorer la maîtrise et la réduction de la consommation d’énergie, la gestion des déchets, le management environnemental, ou encore pour réduire le bilan carbone d’une activité.

Pour devenir plus écoresponsables, beaucoup d’entreprises cherchent à recruter des professionnels de l’environnement et du développement durable. Les profils d’alternants sont particulièrement recherchés pour leur capacité à être opérationnels rapidement. En effet, la formation en alternance s’articule entre une période de cours à l’école et une période passée en structure d’accueil (publique ou privée).

Cette double formation, à la fois théorique et pratique, apporte aux alternants une vraie expérience, très appréciée des recruteurs. Les personnes diplômées en alternance acquièrent durant leurs années de formation une connaissance pointue des problématiques terrain. Plus longue qu’un stage, la période d’immersion en entreprise permet aux alternants de connaître précisément les process de la structure, ses contraintes et l’impact environnemental de son activité.

Une alternance en environnement est souvent une première étape avant une embauche sur un poste à temps complet. Les offres d’alternance en environnement et dans le développement durable sont nombreuses. Parallèlement aux offres de stage, l’Institut Supérieur de l’Environnement (ISE) relaie régulièrement les offres d’alternance à ses étudiants.

Une rémunération pendant la formation

Voie royale pour trouver un emploi dans l’environnement et la transition écologique, l’alternance permet également de percevoir une rémunération durant ses études. Un avantage de taille pour les jeunes en post-bac, mais aussi dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

En France, la loi définit clairement la somme de cette rémunération indifféremment du lieu de l’alternance.

Le montant de la rémunération dépend du type d’alternance choisie :

  • Le contrat d’apprentissage : entre 25 % et 78 % du SMIC selon l’âge et l’expérience de l’apprenti
  • Le contrat de professionnalisation : entre 65 % du SMIC jusqu’à 85 % du salaire minimum prévu dans la convention collective (en fonction de l’âge)