métier responsable RSE

Le responsable RSE conçoit, propose et met en œuvre la stratégie de Responsabilité Sociétale d’Entreprise. Il conduit différents projets en concertation avec les entités opérationnelles, portant sur le développement de produits ou services, sur la politique environnementale ou encore les relations avec les parties prenantes. Pour prétendre à un tel poste, il est conseillé d’être titulaire d’un mastère spécialisé environnement.

Missions du Responsable RSE

Le responsable RSE (ou Manager RSE) effectue un audit des pratiques internes de l’entreprise en matière de développement durable. En parallèle, il assure une veille réglementaire et normative (ISO 26000, label Engagé RSE de l’Afnor, etc.). À la suite de ce travail, il a pour but de définir des axes stratégiques à mettre en place, une véritable démarche RSE en cohérence avec les autres politiques de l’entreprise.

Par ailleurs, un important travail de sensibilisation et de communication devra être fait afin d’informer et de promouvoir les initiatives RSE au sein de l’entreprise. Le Manager RSE doit en effet convaincre les différentes parties prenantes du bien fondé de la démarche RSE élaborée et recruter des ambassadeurs en interne.

Enfin, dans une perspective d’amélioration perpétuelle, le responsable RSE doit assurer le reporting des actions qui sont mises en place et s’assurer que celles-ci soient bien respectées par les collaborateurs.

Compétences et qualités requises pour devenir Responsable RSE

Pour mener à bien ces missions, le responsable RSE doit avoir une très bonne connaissance du domaine du développement durable. Une excellente connaissance des réglementations dans son secteur est également nécessaire.

Par ailleurs, une vraie force de conviction ainsi qu’une solide expérience en gestion de projet sont essentielles. Il doit être capable de gérer des projets complexes et transversaux. Enfin, il devra faire preuve d’une bonne aisance relationnelle et d’une vraie capacité à manager une équipe.

Le Manager RSE doit faire preuve de leadership pour générer de l’adhésion autour des problématiques liées à la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Où exercer le métier de Responsable RSE

Les métiers de la RSE sont présents dans les grands groupes comme dans les plus petites structures.

Dans les petites et moyennes entreprises, le sujet de la RSE est souvent porté par un collaborateur en charge d’une mission différente ayant manifesté sont intérêt pour les problématiques liées à la RSE (RH, QHSE, Communication…).

Au sein d’un groupe, le Responsable RSE pourra évoluer dans un service dédié au Développement Durable, au Ressources Humaines ou encore à la QHSE.

Tous les secteurs d’activités sont à même de recruter des profils en lien avec les métiers de la RSE.

Se former pour devenir Responsable RSE

La formation Bachelor en Environnement de l’Institut Supérieur de l’Environnement permet d’acquérir les connaissances fondamentales dans les domaines des Sciences de la Nature, de l’Environnement, du Développement Durable et du Droit.

Les étudiants pourront ensuite poursuivre leur formation en Mastère :

Il existe aussi des formations accessibles aux professionnels souhaitant se reconvertir dans les métiers de la RSE. L’Institut Supérieur de l’Environnement propose notamment une formation diplômante en format Executive basée sur du e-learning d’une durée d’un an.

Evolutions professionnelles possibles

Après plusieurs années d’expérience, le responsable RSE pourra notamment évoluer vers la fonction de Directeur RSE, Chief Impact Officer, responsable d’une ONG ou encore Directeur de la stratégie et du développement.

Salaire du Responsable RSE

Le salaire du responsable RSE se situe entre 35 000 € et 40 000 € pour un cadre débutant, et peut monter jusqu’à une fourchette de 45 000 € à 60 000 € pour une personne confirmée.