CANDIDATURE EN LIGNE PLUS D'INFORMATIONS

Qui sont les entreprises de l’économie sociale et solidaire ?

By 2 décembre 2021 No Comments
Économie Sociale et Solidaire entreprises

Les entreprises de l’économie sociale et solidaire : tout ce qu’il faut savoir

 

Futur bachelier, étudiant ou salarié en reconversion, vous souhaitez œuvrer auprès d’entités qui partagent vos valeurs et votre engagement pour le développement durable ? L’Institut Supérieur de l’Environnement vous explique ce qu’est une entreprise de l’économie sociale et solidaire et comment vous pourrez bientôt travailler pour l’une d’elles.

Quels sont les principaux types d’entreprises sociales et solidaires ?

Le concept d’économie sociale et solidaire, ou ESS, correspond à un regroupement d’entreprises très diverses organisées le plus souvent sous les formes suivantes :

  • Coopératives
  • Associations
  • Fondations
  • Mutuelles

Le fonctionnement interne de ces ensembles d’entreprises est fondé sur un principe de solidarité et d’utilité sociale, on parle ainsi d’entreprise de l’économie sociale et solidaire.

Comment fonctionne une entreprise de l’économie sociale et solidaire ?

Les modes de gestion des entreprises de l’ESS ont pour objectif d’être démocratiques et participatifs.

 

La question de l’utilisation des bénéfices est centrale. La lucrativité d’une structure de l’ESS est généralement limitée par ses statuts (exemple : associations loi 1901 ou entreprises solidaires d’utilité sociale, dite ESUS) ou par son mode de gouvernance démocratique qui soumet l’utilisation des bénéfices au vote des différentes parties prenantes de l’organisation.

 

En conséquence, les bénéfices sont davantage réinvestis au service du développement de la structure ou partagés plus équitablement entre les parties prenantes.

Quelle législation encadre les entreprises de l’ESS ?

Depuis la loi n° 2014/856 du 31 juillet 2014 modifiée relative à l’économie sociale et solidaire, les entreprises de l’ESS bénéficient d’un cadre juridique renforcé qui vise à encourager le développement de ce secteur au cœur des dynamiques de développement local durable et, plus largement, des enjeux de la transition écologique et solidaire.

 

Ce socle juridique permet notamment de favoriser l’orientation de financements vers le secteur de l’ESS, ainsi qu’en témoigne l’article 1er du décret du 25 mars 2021 qui ajoute aux missions de la direction générale du Trésor le soutien et la promotion du développement de l’économie sociale, solidaire et responsable ainsi que les innovations qui y concourent.

Comment se former pour travailler pour une entreprise de l’ESS ?

Pour donner du sens à votre carrière et contribuer aux missions des entreprises de l’ESS, vous pouvez intégrer un Mastère Economie Sociale et Solidaire à l’Institut Supérieur de l’Environnement après un bac+3.

 

En deux ans, vous compléterez les connaissances acquises pendant vos trois premières années post-baccalauréat par des compétences en gestion de projets, en marketing, en communication et en finance adaptées aux spécificités du secteur de l’ESS. Quoi de plus valorisant que de mettre votre savoir au service de projets à impact positif sur le plan social et environnemental, au sein de structures qui partagent vos convictions ?

 

L’Institut Supérieur de l’Environnement vous aide à réaliser votre rêve et vous offre le bagage indispensable pour faire changer notre monde. Contactez-nous sans attendre si vous souhaitez être accompagné dans votre orientation.