Photo Sylvain Chaignot

Quelle formation avez-vous suivie à l’ISE et pourquoi ?

J’ai suivi la formation Mastère, Ingénierie et Droit de l’Environnement et fut diplômé en 2018. Je me suis ensuite spécialisé en immobilier durable.

J’ai effectué cette formation, car je suis passionné par les enjeux environnementaux et je n’ai tout simplement pas trouvé d’autres formations répondant à mes critères.

L’immobilier est un secteur clef à la fois en termes d’emplois, mais aussi de consommations énergétiques et d’émissions de gaz à effet de serre. Il y a donc beaucoup à faire pour réduire les impacts sur l’environnement de ce secteur.

Comment se sont passées vos années à l’ISE ?

Très bien ! Pour l’anecdote, je me souviens du premier projet réalisé en groupe en classe, nous étions libres de réaliser le projet que l’on souhaitait en rapport avec l’environnement.

Nous avons construit un panneau solaire, en soudant nous même les parties et nous avons réussi à produire de l’énergie.

Bien que ce soit un projet anecdotique, un seul panneau de 1m², j’ai appris beaucoup de choses lors de cette réalisation et nous avons vraiment bien travaillé en équipe.

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai réalisé, lors de mon passage à l’ISE un stage en tant que chargé Développement Durable à Nature et Découvertes, et une alternance au sein de BNP Paribas Immobilier.

J’ai effectué mon premier CDI en tant que Chef de Projet Energie et Environnement au sein d’Envie’Energies, une société créée par Romain Luce qui était intervenant à l’ISE, et entrepreneur, au sein de la spécialisation bâtiment durable.

Je me suis ensuite arrêté 2 ans pour réaliser un projet personnel : joueur professionnel de jeux vidéo. Un domaine qui n’a rien à voir, mais qui me tenait à cœur. J’ai pu faire des tournois dans toute l’Europe et j’ai beaucoup appris, notamment l’anglais, l’esprit d’équipe, la persévérance, la ténacité et l’adaptabilité.

Après avoir arrêté cette pause de 2 ans, j’ai rejoint Sefal Property, en tant que Chargé Développement Durable et Investissement Socialement Responsable (ISR). Je m’occupais de gérer les prestataires en environnements sur une centaine de bâtiments et de mettre en œuvre la stratégie ISR sur le patrimoine.

Enfin, depuis un an, je suis Responsable ESG – ISR (environnement, social et gouvernance ; investissement socialement responsable) au sein de Serris REIM : une entreprise d’investissements et de gestion en immobilier.

Parlez-nous de votre métier actuel 

Je crée la politique et la stratégie pour plus de 300 bâtiments (bureaux, commerces, activités, résidentiels…) à travers 5 pays en Europe.

Je mets en œuvre des solutions innovantes à travers des partenariats : mise en place de panneaux solaires, bornes de recharges, géothermie, suivi des consommations énergétiques, notation environnementale, résilience climatique… Et bien d’autres sujets encore !

Je m’occupe également de répondre aux règlementations croissantes dans le domaine de l’environnement en immobilier, et mets en place le label ISR sur certains de nos fonds.

Je manage une personne en France ainsi qu’une autre personne en Belgique et travaille avec tous les acteurs en interne et externes à la société.

Si je devais vous décrire une journée type, elle consisterait à :

  • Communiquer en interne via des réunions, discussions ou mails des avancées sur les différents sujets.
  • D’accompagner ma collaboratrice en ESG et de voir ensemble comment avancer sur nos sujets.
  • D’échanger avec mes différents partenaires/prestataires pour effectuer un état d’avancement des différents sujets, prévoir les budgets et différentes missions à réaliser
  • Présenter aux dirigeants et associés de la société la stratégie à venir et les budgets à prévoir pour améliorer les bâtiments d’un point de vue environnemental.

En quoi votre formation à l’ISE a contribué à votre parcours professionnel ?

La formation à l’ISE m’a permis de bâtir mes compétences dans mon domaine ainsi que me créer un réseau qui m’a permis d’avancer.

Je suis encore aujourd’hui en contact avec les différents intervenants, Cédric Nicard, Robin Godet et d’autres, qui m’ont donné goût au domaine de l’immobilier et ont fortement contribué à mon parcours actuel.

Que diriez-vous à des étudiants qui souhaiteraient se lancer dans des études en environnement à l’ISE ?

Je conseillerais aux étudiants de ne se fermer aucune porte et d’essayer des stages/alternances dans différents domaines afin de trouver ce qui leur correspond le mieux.

Il y a tant de métiers et de choses à faire en environnement, qu’une formation à l’ISE vous permettra de trouver un emploi qualitatif dans différents domaines qui ont de l’avenir.

Que ce soit dans la biodiversité, dans les institutions publiques, privées, en investissement responsable, en immobilier, dans des bureaux d’études, en hygiène sécurité environnement et bien d’autres domaines encore, ne vous fermez aucune porte !