CANDIDATURE EN LIGNE CONTACTEZ-NOUS

Témoignage d’intervenants

By 27 mars 2020 No Comments

ENTRETIEN AVEC PIERRE RIVALLIN, INTERVENANT À L’ISE

 

Écologue et membre fondateur du bureau d’études Écolo GIE. Pierre Rivallin est chef de projets et chargé d’études faunistique et enseigne à l’Institut Supérieur de l’Environnement depuis septembre 2017. Ce spécialiste de la faune francilienne et de la gestion des milieux naturels intervient auprès des étudiants inscrits en Brevet de Technicien Supérieur Agricole Gestion et Protection de la Nature (BTSA GPN) et de ceux inscrits en Bachelor en Environnement (2e et 3e)

Lui-même diplômé d’un BTSA GPN, son objectif est de délivrer des savoirs sur la biodiversité, lors d’enseignements théoriques ou de sorties terrain, à des élèves qui se destinent à des métiers de gestion et protection de la nature.

Découvrons son témoignage.

 

ISE : Que faites-vous en parallèle de vos interventions à l’ISE ?

Pierre Rivallin : « Après une expérience d’une dizaine d’années comme chargé de missions au sein de diverses associations naturalistes, je suis aujourd’hui membre fondateur du bureau d’études Écolo GIE où j’exerce les métiers de chef de projets et chargé d’études. Au quotidien, je réalise des inventaires faunistiques dans le cadre d’études d’impacts ou de diagnostics écologiques d’espaces naturels. Je travaille principalement sur les oiseaux, les amphibiens, les reptiles et certains groupes d’insectes. Une autre partie de mon travail consiste à mettre en place des protocoles standardisés de suivi de la biodiversité. Ces programmes, qui s’inscrivent dans le temps, permettent d’évaluer l’état de conservation et la dynamique des populations au sein d’un site, sur le long terme. Les informations récoltées sont ensuite intégrées à des bases de données et utilisées pour faire des analyses en bio-statistiques.  »

 

ISE : Quelles interventions faites-vous à l’ISE ?

Pierre Rivallin : « J’interviens auprès des étudiants inscrits en Brevet de Technicien Supérieur Agricole Gestion et Protection de la Nature (BTSA GPN) et de ceux inscrits en Bachelor en Environnement (2e et 3e).

Mon rôle en tant qu’intervenant à l’Institut Supérieur de l’Environnement est de donner envie aux élèves de mieux connaitre la biodiversité pour mieux la préserver. L’objectif de mes cours est de donner aux étudiants les outils nécessaires pour inventorier les espèces faunistiques présentes en Ile-de-France et connaître leur écologie pour mieux les préserver.

En BTSA GPN, j’interviens dans le module d’expertise faunistique et je suis également référent pour l’épreuve pratique de l’examen. Cette épreuve, pluridisciplinaire, regroupe l’ensemble des enseignements acquis lors de leur parcours, de l’écologie théorique à la gestion des milieux naturels.

J’interviens également au sein du cursus des Bachelor 3ème année dans un module sur la préservation de la biodiversité. Les élèves y découvrent les différents types de suivis scientifiques de la biodiversité, leur mise en application et la valorisation des résultats.

Enfin, je suis également référent pour les projets tutorés pour les classes de BTSA 2 et Bachelor 2. »

 

ISE : Quels sont les avantages du cadre pédagogique de l’ISE ?

Pierre Rivallin : « A l’ISE, tout est mis en œuvre pour assurer le bon fonctionnement des enseignements durant toute l’année. L’équipe administrative est toujours à l’écoute et prête à apporter une réponse à toute demande. Les enseignants entretiennent tous de bons rapports non seulement entre eux mais aussi vis-à-vis des élèves et de l’équipe de Direction.

Par ailleurs, j’ai pour ma part la possibilité d’emmener mes étudiants faire des sorties sur le terrain sur des sites non loin de l’ISE. En écologie comme en biodiversité, il y a énormément de cours que l’on enseigne sur le terrain et non pas que dans une salle de classe.

Les nouveaux locaux de l’école donnent également un espace assez agréable pour travailler. »

 

ISE : L’écologie est un terme qui recouvre aujourd’hui une réalité assez vaste… Comment définiriez-vous cette notion, telle qu’elle est abordée dans vos cours ?

Pierre Rivallin : « L’écologie est, en effet, une notion assez vaste regroupant diverses thématiques allant de la pollution à l’alimentation en passant par la construction. Pour ma part, je travaille dans le domaine de l’écologie scientifique.   Mon travail consiste à étudier toutes les interactions des espèces entre elles et avec leur environnement. »

 

ISE : De quelle manière ces futurs diplômés du BTSA GPN pourront-ils contribuer à la préservation de la biodiversité ?

Pierre Rivallin : « La formation du BTSA GPN est aujourd’hui l’une des plus complètes et techniques sur les thématiques de la gestion et la valorisation des espaces naturels. Les futurs diplômés possèderont le bagage nécessaire pour mettre en place des actions de préservation de la biodiversité au sein de différentes structures essentielles (associations de protection de la nature, bureaux d’études, collectivités territoriales…). Ils y réaliseront diverses missions propres aux techniciens supérieurs en protection de la nature : inventaires faune/flore, réalisation de plans de gestion et de restauration de milieux naturels, mise en application des politiques publiques ou encore réalisation de projets d’éducation à la nature. »