CANDIDATURE EN LIGNE PLUS D'INFORMATIONS

Reconversion professionnelle : formez-vous à l’écologie et à l’environnement avec l’ISE

By 29 décembre 2020 janvier 4th, 2021 No Comments

 

 

Reconversion professionnelle : choisir les métiers de l’environnement

 

En France, les chiffres de la reconversion professionnelle sont édifiants. Selon une étude menée en 2019* par Nouvelleviepro.fr, 93 % des actifs ont déjà songé à changer de métier. Quête de sens, besoin d’être plus en phase avec ses propres valeurs, envie d’être son propre patron : les raisons qui incitent les Français à une reconversion professionnelle sont nombreuses. Domaine pourvoyeur d’emplois, en pleine expansion, l’environnement constitue un secteur de prédilection pour réussir sa reconversion professionnelle. D’autant que les métiers de l’environnement recouvrent un champ très large et qu’il existe aujourd’hui des formations diplômantes courtes.

 

Changer de carrière professionnelle pour contribuer à protéger la planète

Si plus de 9 actifs sur 10 interrogés ont déjà imaginé changer totalement de carrière, 38 % ont déjà franchi le cap. Parmi les motivations évoquées par les sondés, le manque de sens dans leur travail y figure en bonne place, cité par 67 % d’entre eux. Se reconvertir dans l’environnement offre la possibilité de répondre à ce besoin profond de se sentir utile en participant à l’effort collectif, nécessaire pour accélérer la transition écologique en cours. Mettre son savoir-faire au service d’une noble cause procure un sentiment de grande satisfaction. De plus, les métiers de l’environnement émergents demandent des compétences très diverses : fonctions commerciales, techniques ou liées aux ressources humaines… les opportunités d’emploi sont ouvertes à de nombreux profils. Ainsi, quelles que soient votre formation initiale et vos expériences professionnelles, le secteur de l’environnement offre de nombreux débouchés.

 

 

L’environnement : un secteur en plein développement

Lorsqu’on envisage une reconversion professionnelle, il est légitime de craindre de ne pas trouver un poste à la hauteur de ses ambitions à l’issue de sa formation. De ce point de vue, le secteur de l’environnement constitue une voie à privilégier, puisqu’il marque une forte croissance depuis quelques années.

D’ici 2050, selon l’Ademe, la transition écologique pourrait contribuer à créer 900 000 emplois verts supplémentaires en France. Énergies renouvelables, rénovation thermique des bâtiments, gestion des déchets, traitement de l’eau, optimisation des ressources : les filières de l’environnement se développent rapidement et ont besoin de main d’œuvre qualifiée pour se structurer et performer. De nombreux établissements publics et privés (entreprises, associations, institutions publiques) cherchent à embaucher des professionnels de l’environnement comme des responsables Qualité-Sécurité-Environnement, des responsables développement durable, ou RSE, des chefs de projets en éco-entreprise. En effet, ces entités doivent répondre à des obligations légales de plus en plus drastiques en matière d’environnement et s’évertuent à devenir plus écoresponsables.

 

Opter pour une formation en écologie et environnement courte

Pour épouser une nouvelle carrière dans l’environnement, il est indispensable d’acquérir des connaissances techniques, juridiques et opérationnelles environnementales. Aujourd’hui, le panel de formation en environnement existant s’est considérablement étoffé. Fondé en 1993, l’Institut Supérieur de l’Environnement dispense des formations allant de Bac +2 à Bac +5 (bachelors, mastères) permettant d’obtenir des titres certifiés. Vous recherchez une formation dans l’écologie courte et diplômante ? L’ISE propose un Mastère en Management, Ingénierie et Droit de l’Environnement sur 12 mois. Une formule particulièrement adaptée aux candidats à la reconversion professionnelle.

 

Pour plus d’informations, contactez-nous : candidats@institut-environnement.org ou au 01 30 68 09 10.