métier Entrepreneur Social

L’entrepreneur social crée une activité économique en réponse aux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux de la société : accès aux énergies et au logement, économie circulaire, insertion professionnelle… Ce métier porteur de sens consiste à penser et mettre en œuvre des réponses aux problématiques de notre société.

Missions de l’Entrepreneur social

L’entreprenariat social est une manière d’entreprendre en mettant en avant l’intérêt collectif. Un entrepreneur social est un chef d’entreprise, dont le but est de créer de la valeur à long terme pour favoriser la transition écologique et solidaire de la société.

Bien que sa priorité ne soit pas de faire des profits, il a cependant les mêmes missions qu’un entrepreneur. Pour réaliser des projets à forte utilité sociale, il doit, tout d’abord, faire une étude de marché pour garantir leur faisabilité. En démontrant la viabilité de son business plan, il est ensuite en mesure d’obtenir des financements (investisseurs à impact, banques, mécènes…).

Une fois son entreprise sociale créée, il est amené :

  • à gérer le financement en intégrant l’impact dans son modèle économique,
  • à mettre en œuvre les prestations,
  • à coordonner la politique commerciale,
  • à définir les actions marketing et de communication.

Il exerce aussi d’autres missions, telles que :

  • la création et l’animation de son équipe,
  • le développement d’un réseau de partenaires,
  • la veille de la législation sociale et environnementale.

Compétences et qualités requises pour devenir Entrepreneur social

Pour devenir entrepreneur social, il faut plusieurs compétences, comme :

  • connaître l’écosystème sectoriel et territorial dans lequel l’entreprise sociale s’inscrit ;
  • posséder des connaissances en gestion de projet, management, législation des entreprises, marketing et ressources humaines.

Il est difficile d’établir un profil-type d’entrepreneur social. Néanmoins, il partage des qualités communes avec les personnes qui entreprennent dans l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) :

  • Être sincère dans son engagement,
  • Faire preuve de motivation et de conviction,
  • Être capable de fédérer des équipes et des partenaires,
  • Avoir le sens de la coopération,
  • Être agile et patient,
  • Savoir écouter,
  • Être capable de prendre des risques.

Où exercer le métier d’Entrepreneur social

L’entreprenariat social met notamment en œuvre des actions sociales et solidaires, touchant à des thèmes comme l’aide aux personnes en situation de handicap, à la mobilité, l’économie circulaire, le zéro-déchets, etc.

En 2021, le changement climatique arrive en tête des problèmes les plus urgents à résoudre pour les entrepreneurs sociaux (81%), d’après la 9ème édition du baromètre de l’entreprenariat social. Suite aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire du Covid-19, le chômage (56%) et la santé (45%) arrivent dans le top 3 des préoccupations.

L’entrepreneuriat social est porteur d’innovations sociales qui répondent à des situations où l’action du marché et celle de l’État sont peu efficaces, voire inexistantes. 83% des entrepreneurs sociaux collaborent avec des entreprises classiques. 62% travaillent avec les pouvoirs publics.

Se former pour devenir Entrepreneur social

Le Bachelor en environnement de l’Institut Supérieur de l’Environnement permet de développer des compétences en environnement (bac+ 3).

Les étudiants doivent ensuite poursuivre leur formation en suivant un Mastère Economie Sociale et Solidaire (bac+5) pour acquérir de solides compétences managériales et entrepreneuriales.

Evolutions professionnelles possibles

82% des entrepreneurs sociaux estiment que les perspectives de développement de l’entrepreneuriat social sont bonnes en France. Les entreprises sociales représentent aujourd’hui 14% de l’emploi salarié en France et 10% du PIB. Il existe environ 220 000 organisations inclusives, responsables et durables.

Salaire du responsable des achats durables

Le salaire de l’entrepreneur social dépend avant tout de la réussite de son entreprise sociale. En moyenne, il peut gagner entre 3 200 € et 6 500 € brut par mois.