CANDIDATURE EN LIGNE PLUS D'INFORMATIONS

Futur bachelier : travailler dans l’environnement pour s’engager pour la planète

By 21 décembre 2020 janvier 4th, 2021 No Comments

 

 

S’engager pour la planète en travaillant dans l’environnement

 

 

Tu passes le bac dans quelques mois ? Avant même de décrocher le fameux diplôme, c’est déjà le moment de réfléchir à ton orientation professionnelle. Tu as même déjà peut-être rempli la fiche de dialogue demandée par ton lycée. Être jeune, futur bachelier en 2021, n’a rien d’évident. Comment trouver ta voie dans cette société où tout semble incertain ? Une chose est sûre : tu ressens une envie profonde de t’engager pour améliorer le monde qui t’entoure. Face au réchauffement climatique, à la disparition annoncée de la biodiversité, tu es souvent révolté, mais tu restes convaincu qu’il est possible (et urgent !) de bâtir une société plus respectueuse de la nature. Alors, pourquoi ne pas t’investir pour faire de ce rêve une réalité ? Comment ? En travaillant dans l’environnement pour faire bouger les choses de l’intérieur ! Et en plus, le secteur recrute à fond, donc tes parents vont être ravis.

 

 

Faire bouger les choses de l’intérieur

Tes parents sont en boucle : « passe le bac d’abord », ok ! Mais après ? Dans quelques mois, tu devras formuler tes vœux d’orientation sur la plateforme Parcoursup, il est donc grand temps (si ce n’est pas déjà fait) de réfléchir à ton avenir. Tu te passionnes pour la nature ? Tu as déjà converti tes parents et grands-parents au tri sélectif ? Tu as aidé à supprimer les gobelets en plastique dans ton lycée ? Ou simplement, les conséquences du réchauffement climatique te dépriment… Deviens acteur du changement. Il y a différentes manières de s’engager pour l’environnement. Militer dans une association en est une, mais les méthodes parfois très radicales de certaines organisations ont tendance à décrédibiliser leur action. S’enchaîner à un arbre, c’est tout un symbole, mais une fois le coup de projecteur terminé, que reste-t-il ? Travailler dans l’environnement, c’est un excellent moyen de contribuer à changer les choses durablement. Cela permet aussi de concilier tes valeurs profondes, ce qui t’anime, avec tes 7 heures de travail quotidiennes.

 

 

 

 

Exercer un travail passionnant et porteur de sens

Si tu ne sais pas exactement encore le métier que tu veux exercer dans l’environnement (don’t worry, le choix est large), une chose est sûre, les « bullshits jobs », très peu pour toi ! Passer toute la journée devant un ordinateur à faire un boulot auquel tu ne trouves aucun intérêt, rien de plus mortel. D’ailleurs, 9 Français sur 10 ont déjà pensé à changer de métier, notamment pour y trouver plus de sens. Tu as besoin de sentir que ton travail est utile, et que tes efforts contribuent à faire émerger une société plus éthique.

Aider à protéger les espèces naturelles sur le terrain, sensibiliser le public à l’écologie, réfléchir aux meilleurs moyens pour réduire les déchets d’une entreprise… autant de missions qui servent vraiment à quelque chose, que tu peux avoir l’occasion de mener à bien en exerçant un métier dans l’environnement !

Cela te donne l’occasion d’innover, de réinventer des modes de fonctionnement complètement vieillots, qui ne sont plus du tout en phase avec la société actuelle. Ultra motivant, non ? Et plus, être jeune est un atout pour réussir dans ces métiers, car ton regard est différent, souvent plus créatif. En démontrant tes compétences, tu peux rapidement obtenir un poste à responsabilité.

Pour te former aux métiers de l’environnement, tu as plusieurs options. L’Institut Supérieur de l’Environnement est une école reconnue de l’environnement depuis 1993. Toutes les formations ISE prévoient de longues périodes de stage pour mettre en pratique tes cours. Avantage de taille : tu peux candidater hors Parcoursup !

 

 

 

Le développement durable : un secteur qui recrute

En choisissant de t’orienter dans l’environnement, peu de risque de te retrouver à Pôle Emploi. Depuis quelques années, le domaine de l’écologie et de l’environnement est en plein boom. Rien d’étonnant, car les organisations ont l’obligation de monter en compétences sur ces sujets. Résultat : elles embauchent des personnes qualifiées, expertes sur les problématiques environnementales. Les « emplois verts » sont en pleine croissance, boostés par les énergies renouvelables et l’agriculture biologique. L’Organisation Internationale du Travail (OIT) estime à 24 millions le nombre d’emplois qui pourrait être créé dans le monde d’ici 2030 grâce à l’économie verte. De quoi rassurer tes parents s’ils étaient inquiets que tu galères à trouver un job.

 

 

Pour plus d’informations, contactez-nous : candidats@institut-environnement.org ou au 01 30 68 09 10.