CANDIDATURE EN LIGNE PLUS D'INFORMATIONS

Témoignages d’intervenants

By 20 novembre 2020 No Comments

 

 

François Du Chatelle, animateur nature

 

 

Qu’est-ce qui vous a amené à enseigner à l’ISE ?

« Alors moi c’était un peu particulier, je suis un ancien élève de l’ISE, j’ai réalisé ma formation à Trappes et puis j’ai rencontré d’anciens professeur de l’ISE à Versailles, j’ai découvert qu’ils avaient déménagé à Versailles, or j’y habite donc je voulais rencontrer les BTS pour expliquer mon parcours.

J’ai rencontré l’ISE dont Laure, on a discuté et il se trouve qu’un des professeurs partait et donc on m’a proposé de le remplacer, j’étais très enthousiaste d’enseigner à l’ISE étant donné que j’étais un ancien élève, la boucle était bouclée.

Je voulais transmettre mon expérience et mon parcours autour du fait que j’étais un ancien élève et que j’ai réussi à faire ce pour quoi j’avais souhaité être étudiant à l’époque. Montrer également qu’il y a des débouchés sur des parcours professionnels viables. »

 

 

Quelles matières enseignez-vous ?

« J’enseigne l’animation nature pour les BTS 1 et l’expertise floristique pour les BTS 1&2. »

 

 

Comment définiriez-vous cette matière ?

« L’expertise floristique consiste à savoir identifier l’ensemble des plantes qu’on retrouve dans les milieux naturels, cela sera très utile pour réaliser des inventaires floristiques par la suite. J’apporte les connaissances sur le règne végétal de façon générale, sur la botanique et les botanistes sur la façon de décrire les plantes… J’essaie également d’apporter un maximum d’anecdotes portant sur les nouvelles découvertes scientifiques à propos de l’intelligence et des émotions des plantes. C’est absolument fascinant !

L’animation nature consiste à apprendre les bases et l’histoire de l’éducation à l’environnement, à connaître les différentes formes de pédagogies, à concevoir et réaliser des actions de valorisation de milieux naturels. Il faut savoir mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel avec des actions qui peuvent être très différentes. On apprend à savoir créer une animation nature pour des publics très variés, les scolaires mais aussi le grand public (les personnes en situation de handicap, maisons de retraite…). Son enseignement n’est pas que théorique. Le programme référentiel incite à mettre en œuvre une pédagogie d’atelier, un apprentissage par le projet et la mise en situation. »

 

 

 

Que faites-vous en parallèle de l’ISE ?

« En parallèle je suis salarié d’une association Naturez-vous basée à Versailles qui a pour objectif de valoriser le patrimoine naturel de Versailles par des actions d’animation nature auprès du grand public. Nous réalisons beaucoup de sorties sur le terrain mais aussi des conférences à destination de tous les publics.

J’y suis depuis 2016, auparavant j’ai travaillé pour la LPO en Bretagne et la Fédération des Maisons de La Loire. J’ai vraiment un parcours professionnel d’animateur nature. »

 

 

Quels sont les avantages du cadre pédagogique de l’ISE ?

« Je trouve que l’ISE met vraiment en avant l’aspect professionnalisant du BTS avec l’alternance et les stages en entreprise. Le fait qu’il y ait beaucoup d’intervenants professionnels du milieu est un gros plus.

L’avantage de la localisation qui rend l’école beaucoup plus attractive que lorsqu’elle était à Trappes. L’Institut est très proche de Paris et facile d’accès.

Toute l’équipe administrative est compétente et réactivité, les locaux sont agréables, apportent un confort pour les étudiants. »

 

 

De quelle manière ces futurs pro de l’environnement pourront-ils contribuer à la préservation de la biodiversité ?

« J’enseigne l’animation nature, on est clairement dans le réseau de l’éducation à l’environnement et au développement durable, je forme des étudiants à l’animation nature et leur permets de contribuer au développement des mentalités en guidant le grand public à s’éveiller aux crises de la biodiversité, crises dont on parle peu mais très importantes et graves. En exerçant ce métier, les étudiants vont directement influer et éveiller les consciences sur les problématiques majeurs de notre société. »