CANDIDATURE EN LIGNE PLUS D'INFORMATIONS

5 exemples de missions d’un stagiaire en environnement

By 23 avril 2021 mai 31st, 2021 No Comments

 
 

L’immersion professionnelle constitue l’un des piliers de la pédagogie active prônée par l’Institut Supérieur de l’Environnement. Tous les étudiants inscrits à l’une des formations de l’école doivent effectuer plusieurs longues périodes de stage durant leur cursus. Ce stage en environnement est l’opportunité de mettre en pratique les connaissances acquises en cours et de mieux saisir la réalité du terrain. Quelles sont les missions réalisées par les étudiants durant ces stages ? Gestion des déchets, préservation des espaces naturels, sensibilisation du public à l’écologie : les missions sont aussi variées que les métiers accessibles à l’issue de la formation. Quelques exemples pour vous aider à vous projeter.

 

 

Stage en environnement : mettre en pratique ses connaissances

À l’ISE, les étudiants inscrits en Bachelor réalisent au total 7 mois de stage durant leurs 3 années de formation. Pour les élèves qui poursuivent en Mastère 1 et Mastère 2, le stage se fait en alternance (90 jours de stage en M1 et 135 jours de stage en M2). L’objectif ? Acquérir de l’expérience sur le terrain, leur permettant d’être rapidement opérationnels une fois diplômés. L’excellent taux d’insertion professionnelle – 100 % des étudiants sont embauchés dans un délai de 6 mois à l’issue de la formation – prouve l’efficacité de cette pédagogie professionnalisante.

 

 

Quelles sont les missions d’un stagiaire en environnement ?

Les organismes accueillant les étudiants de l’ISE en stage sont très variés : association loi 1901, industrie, collectivité locale, usine d’agroalimentaire… Le panel de missions confiées aux stagiaires se diversifie d’année en année. Les formations à l’ISE ouvrent de larges perspectives avec la possibilité d’effectuer des stages sur des thématiques variées : transition énergétique, gestion des déchets, assainissement de l’eau, préservation des forêts.

 

 

 

Voici 5 exemples pour vous aider à vous projeter sur les tâches que vous pouvez être amenés à réaliser en stage :

 

  • Mettre à jour la norme ISO 14 001 au sein d’une usine d’eau potable

Les certifications par des normes ISO sont au cœur de la mise en œuvre d’une démarche QSE (Qualité-Sécurité-Environnement). Accueilli au sein d’une usine d’eau potable, un stagiaire en environnement peut travailler à la mise à jour de la norme ISO 14 001, gage d’une entreprise verte. Basée sur le principe de l’amélioration continue, cette norme constitue un référentiel visant à identifier, vérifier et maîtriser les aspects environnementaux au sein d’une entreprise et implique donc des mises à jour régulières.

 

  • Réaliser des relevés naturalistes et faire des préconisations pour la biodiversité

Au sein d’une commune, rattaché au directeur mobilités, environnement et développement durable, le stagiaire en environnement peut être amené à effectuer des relevés naturalistes sur le terrain. Après avoir défini une méthodologie pour les inventaires floristiques et faunistiques, le stagiaire contribue à construire une base de données exploitables et forme les agents aux méthodes de base de l’inventaire. Il peut être demandé au stagiaire d’établir des préconisations en matière de biodiversité, notamment par rapport à des projets d’aménagement d’espaces naturels.

 

  • Développer un projet de méthanisation

Un étudiant peut contribuer au développement d’un projet de méthanisation pour une collectivité ou une entreprise privée. Travaux préparatoires, aide à l’étude de faisabilité, rédaction du dossier ICPE, recherche de subventions : les étapes pour mettre en place ce type de projets nécessitent des compétences environnementales spécifiques, recherchées par de nombreuses structures.

 

  • Piloter la communication environnementale dans une mairie

Les petites collectivités comme les mairies disposent souvent de moyens limités, notamment au service communication. Un stagiaire en environnement peut prêter main-forte à l’équipe en place sur le volet communication environnementale. L’étudiant peut par exemple réaliser des supports de communication visant à sensibiliser les habitants aux écogestes comme le tri des déchets ou le respect des espaces naturels protégés ou encore organiser des événements autour du développement durable.

 

  • Œuvrer à la gestion forestière

Accueilli au sein de l’Office National des Forêts (ONF) ou d’un Parc National, le stagiaire participe aux actions des gestion forestière durable, conservation et protection des espaces naturels remarquables. Par exemple, le stagiaire peut soutenir l’organisme dans le renouvellement d’une démarche de labellisation Forêt d’Exception pour une forêt domaniale ou mettre en place des actions de sensibilisation à la valeur de la forêt auprès des propriétaires forestiers.