CANDIDATURE EN LIGNE CONTACTEZ-NOUS

Daily Archives

7 mai 2020

Animateur nature : transmettre pour protéger la faune et la flore | ISE

Animateur nature : zoom sur ce métier de l’environnement

L’animateur nature joue un rôle clé dans la sensibilisation du public aux enjeux de l’environnement. Sur le terrain, auprès de groupes scolaires ou d’adultes partant à la découverte de sites naturels, ce passionné d’environnement explique la manière de protéger la faune et la flore. L’Institut Supérieur de l’Environnement prépare à l’obtention du BTSA Gestion et Protection de la Nature, un diplôme qui permet d’exercer ce métier de l’écologie au sein d’associations ou d’institutions.

Quelles sont les missions de l’animateur nature ?

L’animateur nature accompagne des groupes (classes vertes, jeunes adultes, touristes…) sur des sites naturels. Son rôle ? Sensibiliser à la protection des milieux naturels tout type de public, dès le plus jeune âge. Acteur de terrain, il explique les différents mécanismes naturels et enseigne les bonnes pratiques contribuant à la préservation de la biodiversité. Ce spécialiste peut organiser des stages nature à thème pour éduquer à l’observation des milieux naturels (rivières, marais, forêts…). Bon orateur, il peut aussi être sollicité pour intervenir sur différents sujets comme la réduction des déchets, la pollution de l’air, de l’eau.

En contact direct avec le public et avec le milieu naturel, l’animateur nature doit faire preuve de pédagogie, de créativité et de dynamisme. En partageant ses connaissances sur l’environnement, en développant des supports originaux, en organisant des sorties nature, il contribue par son action de communication à la protection des écosystèmes. Où travaille ce professionnel de l’environnement ? L’animateur nature peut exercer au sein d’institutions publiques comme les collectivités territoriales, mais aussi au sein d’écomusées, de réserves naturelles et d’associations de protection de la nature.

 

 

Métier de la nature : quelle formation pour devenir animateur nature ?

Dans le contexte actuel de changement climatique et de perte de la biodiversité, ce métier de la nature attire de plus en plus de jeunes, désireux d’agir pour la planète. Plusieurs filières d’études supérieures peuvent mener à ce métier de l’environnement.

 

Dispensé par l’Institut Supérieur de l’Environnement, le BTSA Gestion et Protection de la Nature s’obtient après deux ans de formation post-bac. Les diplômés acquièrent des compétences techniques sur la gestion des espaces et des territoires naturels, mais aussi une expertise naturaliste, leur permettant d’analyser et d’évaluer l’état d’un milieu naturel.

Les étudiants apprennent aussi des méthodes d’animation et de valorisation des espaces naturels. Enfin, une période de stage permet d’appréhender la réalité du terrain.