Institut Supérieur de l’Environnement - L’Ecole de Management de l’Environnement et du Développement Durable

vous
êtes

Le métier de Technicien eaux et forêts

Les très nombreuses forêts françaises nécessitent d’être surveillées et contrôlées. Pour ce faire, le technicien eaux et forêts va être l’artisan principal de leur aménagement, le tout, dans un respect rigoureux de l’Environnement. Pour pouvoir prétendre à un tel poste, une formation de technicien forestier est nécessaire.

Détail des missions

Le technicien des eaux et forêts décide des arbres qui doivent être abattus ainsi que les zones à replanter pour reboisement.
Par ailleurs, le technicien forestier est en charge d’assurer la sécurité des forêts en aménageant des zones contre les incendies, les inondations ou encore les glissements de terrain.
Sa fonction peut également l’amener à encadrer des équipes opérationnelles qui auront pour missions de recenser la faune et la flore.
Enfin, il aménage des sentiers que pourront parcourir des randonneurs tout au long de l’année. En parallèle, il peut accueillir et sensibiliser des groupes de visiteurs (enfants, enseignants, etc.) sur les problématiques écologiques et naturelles auxquelles il fait face.

Compétences requises

Le technicien doit faire preuve d’un grand sens de l’organisation compte tenu de la diversité des missions qu’il doit mener à bien.
En outre, des connaissances techniques et scientifiques en lien avec la forêt sont également attendues.
Sa fonction l’amènera également à diriger une équipe, il est donc nécessaire d’avoir des compétences en gestion de projet et management.

Rémunération du technicien eaux et forêts

Son salaire en début de carrière s’élève en moyenne à 2 100 € brut par mois et peut monter jusqu’à plus de 3 000 € après plusieurs années d’expérience.

Perspectives d’évolution

Après 5 ans d’expérience, le technicien eaux et forêts peut évoluer vers un poste de chef technicien.