Institut Supérieur de l’Environnement - L’Ecole de Management de l’Environnement et du Développement Durable

vous
êtes
actualités ISE

Biodiversité, un enjeu de plus en plus fort pour les entreprises

mai23, 2019

La biodiversité : enjeu stratégique pour les entreprises

Soucieuses de devenir plus éco-responsables, les entreprises recherchent des professionnels formés aux métiers du développement durable pour les accompagner. Mettre en place une démarche RSE, mieux gérer le traitement des déchets… les entreprises veulent embaucher des spécialistes du domaine pour les accompagner sur ces sujets. Ainsi, le taux d’insertion sur le marché du travail des étudiants formés à l’ISE, Ecole des métiers de l’environnement, est très important.

Préserver la biodiversité : un défi stratégique pour les entreprises

Signifiant littéralement « diversité du vivant », la biodiversité, ou sa sauvegarde plus précisément, est le défi majeur du XXIème siècle. La moitié des espèces vivantes existantes aujourd’hui pourraient disparaître au cours du siècle prochain.

Enjeu planétaire, la préservation de la biodiversité concerne tout le monde : particuliers mais aussi acteurs économiques. L’enjeu est de plus en plus déterminant pour les entreprises, qui s’évertuent à mettre des actions en faveur de l’environnement. Au-delà des obligations légales, nombreuses sont les PME et les grandes entreprises à vouloir aller plus loin pour optimiser le traitement de leurs déchets ou réduire leur consommation d’énergie.

En matière d’environnement, guérir coûte toujours plus cher que prévenir. S’engager pour défendre la biodiversité à travers la mise en place d’une démarche RSE par exemple est bénéfique pour l’entreprise sur le plan économique, mais aussi en termes d’images. « Il faut faire tomber les préjugés vis-à-vis des entreprises parfois perçues comme destructrices ou bénéficiaires de biodiversité. Les objectifs de préservation de la biodiversité ne pourront être atteints sans associer les entreprises qui sont aussi apporteuses de solutions techniques. », explique Anastasia Wolff, doctorante IPEF dans une synthèse réalisée pour la CCI France.

L’ISE forme des professionnels de l’environnement

Pour préserver la biodiversité, il s’agit d’apprendre à inscrire les activités humaines, y compris économiques, dans une logique d’économie circulaire. Les entreprises cherchent des professionnels de l’environnement capables de les épauler dans ce vaste chantier. L’Institut Supérieur de l’Environnement à Paris forme des étudiants aux métiers de l’environnement. Responsable QSE, responsable développement durable, chef de projet en éco-entreprise etc. : les débouchés des formations proposées sont nombreux.

L’école entretient un lien fort avec les entreprises. Tous les cursus de l’ISE ont d’ailleurs une dimension professionnalisante avec des stages longs en entreprise, la participation à des salons et la réalisation de projets d’études professionnalisants.